ACTUALITÉ DE L'ASSOCIATION


Décès de Raymond Lagardère
Raymond était né en 1925 à Sore.
Arrivé à Saint-Symphorien en 1932 et issu d'une famille modeste, il se met au travail en forêt après une courte scolarité, .
Tout naturellement la pignada devient son cadre, son environnement. Il va consacrer plus de 30 ans de sa vie à faire saigner les pins pour en récolter le précieux liquide. 

Dans les Landes, il a été résistant, membre du parti communiste français depuis 1943 et infatigable militant syndical.
Raymond a placé le syndicalisme au cœur de son combat et a été notamment, pendant vingt-cinq ans secrétaire général de la Fédération des gemmeurs et métayers du Sud-Ouest (1965-1990).
Reconnu par ses compé­tences et sa détermination, il gravira tous les échelons pour occuper des responsabilités régionales, nationales et même internationales.
Ses engagements syndicaux à la CGT et sa conviction politique qu'on lui connaissait, n'ont jamais freiné ses relations constructives avec les employeurs et les propriétaires forestiers.

Engagé aussi dans la vie municipale de Saint Symphorien avec 42 ans de mandat dont 18 comme adjoint au maire, il n'hésitera pas à assumer la présidence du Cercle ouvrier pendant trente ans.

Défendant les conditions des gemmeurs en luttant pour leur avenir, il n'a jamais cessé de croire à la reprise du gemmage depuis son arrêt définitif et la disparition du dernier gemmeur en 1990.
Il a été la mémoire de la lande, de ses combats, de ses peines et de ses joies.
Toujours présent dans la vie locale, dont il a été un pilier, il avait aussi pris la plume pour publier un formidable mémoire de son vécu «Sous les grands pins ... je raconte.»  (extrait: "je raconte une vie, un engagement fort et permanent. Une page de l'histoire de la Lande, d'un travail qui a disparu, la gemme et le gemmeur").
Gemmeur, combattant et syndicaliste, il savait recevoir chez lui en toute simplicité.

Nous n'oublierons pas qu'il fut un des pionniers de la création de notre association en 2014.
Il était le lien nécessaire entre le passé de l'âge d'or du gemmage et le futur si difficile à reconstruire, que nous essayons de dessiner ensemble.
Il restera dans notre mémoire l'homme des luttes exemplaires, de l'abnégation et du courage, une voie à poursuivre…